Un voyage à Copenhague

Aujourd’hui, je vous propose un peu d’évasion avec un récit-photo de mon séjour à Copenhague !


Une escapade nordique

La capitale danoise, empire du bien être et de la déco, a tout pour plaire. Des rues à l’architecture traditionnelle nordique entourent d’immenses parcs où il fait bon se détendre. C’est un peu le maître mot de ce lieu : la détente. La vie danoise semble on-ne-peut-plus paisible, chaque instant est une bonne excuse pour profiter. Un rayon de soleil vous mène à l’ombre d’un arbre centenaire, une serviette sur l’herbe pour une petite sieste improvisée. Un petit peu de pluie vous emporte dans un café toujours douillet, un plaid sur les épaules, accompagné d’un cappuccino et d’un kanelsnegl.

Des cafés toujours cosy

Des parcs

 

Le bonheur et le respect semble inscrits dans les gènes de cette ville. Les vélos se succèdent dans le calme et aucun ne se ressemblent. Les cyclistes non plus d’ailleurs. On se demande presque si il n’est pas naturel pour les plus jeunes de pédaler que de marcher.

Un peu de folklore

Copenhague, c’est aussi pas mal de lieux insolites à découvrir. Du parc Tivoli, centre d’attractions où il fait bon errer, à Papirøen, temple de la street food sur les quais du port ancestral de la ville, tout mérite le coup d’œil. Pas un quartier ne se ressemble mais tout se marie étonnement bien.

En terrasse au parc Tivoli

Un des échoppes de Papirøen

 

Copenhague, une ville pour grandir

La chose qui m’a le plus frappé, c’est cette sérénité qui enveloppe les enfants et leurs parents. Il faut dire que tout est prévu pour que les plus jeunes grandissent dans le meilleur des cadres. Les infrastructures scolaires par exemple, sont des petits coins de paradis, et l’on en vient à regretter nos 10ans. En plus des aires de jeux que l’on connaît bien, nous avons pu apercevoir des potagers et quelques serres, des animaux parfois, ou encore des hamacs pour que même les enfants puissent profiter lorsque le temps est clément.

Une école

Une autre école

Des journées sans fin

Copenhague de nuit ? Connaît pas. Ce séjour proche du solstice d’été nous a donné quelque chose que nous n’avions pas prévu : des journées sans fin. Un lever du soleil à 4h30 pour un coucher à plus de 22h30, sachant que la nuit tient plus du crépuscule que de la nuit noire, c’est une expérience à vivre. En addition, les danois ne semblent pas très portés sur les rideaux et/ou les volets, ce qui nous a donné quelques insomnies au départ, mais qui est très agréable en fin de compte.

A contrario, l’hiver doit être aussi une drôle d’expérience, le soleil ne se présentant que de 9h à 15h30 ! Mais en voyant combien tout semble pensé pour profiter et se sentir bien en toutes circonstances, je me dis que ça ne doit pas être si terrible. C’est en tout cas quelque chose que l’on tentera.

Je vous laisse avec quelques photos de ce périple. J’espère que cet article vous a plu. Je vous renvoie bien sûr à l’article de ma chérie sur le sujet. Je suis sur qu’elle ne se contentera pas d’un seul sur cette ville qui nous a émerveillé, n’hésitez pas à y retourner fréquemment.

Bienvenue au Danemark

Une jolie demoiselle pas très locale

Intense contemplation

Le moulin de Kastellet

Un petit dej’ réconfortant chez Grød

La vue au pied de notre logement : le quartier de Norrebro

La Boqueria ? Non, Torvelhallerne, marché couvert de Copenhague

À très bientôt !

8 Comments on "Un voyage à Copenhague"

  1. Ca donne tellement envie !! j’espère que vous avez bien profitez les amoureux ! 🙂

  2. Trop bien ! Ça a l’air génial comme ville, ton article et les photos sont trop cols Gaétan, ça donne envie

  3. Quel joli article, c’était vraiment un voyage magique. J’ai déjà hâte qu’on y retourne hihi. Tu as parfaitement résumé ce que je pense aussi. ♡

  4. Merci pour ce doux moment d’évasion que tu viens de me faire partager. Ca donne vraiment envie d’y aller. J’espère que vous avez passé un excellent séjour romantique. Bisous les zamours.

Laisser un commentaire