Les calories

Si pour certains elles sont une cible à abattre, les calories ne sont pourtant pas si terribles. Entre marketing et préjugés, focus sur ce qui se cache derrière ce mystérieux concept.

La calorie, une unité de mesure

Si l’on parle sans cesse de calories dès qu’il s’agit d’alimentation, c’est parce que la calorie sert à savoir la quantité d’énergie que contient un aliment. Commençons par sa définition : « La calorie est une unité d’énergie […] 1 calorie correspond à la quantité d’énergie nécessaire pour élever la température d’un gramme d’eau liquide de °C » (Wikipedia).

Ok, ce n’est pas vraiment plus clair. Disons simplement que c’est un concept bien utile pour savoir si nous mangeons assez ou pas, ainsi que pour pouvoir comparer des aliments entre eux. Car oui, la calorie se fiche de savoir si ce sont des légumes ou un burger. Tous les aliments représentent un certain nombre de calories, et c’est bien pour cela que nous les mangeons : nous absorbons leur énergie, autrement dit leur nombre de calories.

Une question d’équilibre

Comme nous en parlions la dernière fois, notre poids représente l’équilibre entre l’énergie que nous absorbons (par la nourriture) et l’énergie que nous dépensons :

  • par votre activité physique, comme du sport ou un métier.
  • par le simple fait de vivre : le coeur qui bat, les cheveux qui poussent, la peau qui se régénère, etc.

Fait étonnant : si une séance de sport intense d’une heure vous fait perdre à peu près 600cal, votre corps lui, pour fonctionner normalement en une journée, en consomme environ 1500cal ! C’est la raison pour laquelle nous devons manger, même sans activité physique particulière.

Prendre ou perdre du poids se comprend finalement très simplement :

  1. J’ai besoin d’une certaine quantité d’énergie chaque jour pour vivre.
  2. Si j’en absorbe trop, je la stocke, si j’en absorbe pas assez, je pioche dans mes réserves.

Prenez n’importe quel régime sur le marché. Tous ont un seul et unique but : vous faire manger moins de calories. Beaucoup moins. Et c’est le beaucoup qui pose problème. La publicité vous dit que vous allez perdre du poids rapidement, autrement dit, piocher beaucoup dans vos réserves.

Cela veut donc dire que vous allez absorber beaucoup moins d’énergie. Le corps n’aime pas avoir peur et rien ne lui fait plus peur que de ne pas avoir assez d’énergie pour vivre, car il pense à votre survie bien avant votre esthétique. Malin comme tout, il va alors se mettre en mode « crise économique » et libérer vos réserves au compte-goutte. Pire, chaque calorie absorbée va être directement mise de coté. Bilan des courses : on ne maigrit pas, on grossit.

Leçon du jour : maigrir vite = maigrir mal, voir même maigrir vite = grossir plus.

1 calorie = 1 calorie ?

La réponse est non, et vous êtes d’accord avec moi. 500 calories de légumes ne valent pas 500 calories de frites. Nous le disions au début de l’article, la calorie est une mesure d’énergie. Mais pour fonctionner, le corps a besoin d’énergie, mais aussi de tous les macronutriments.

Pour comprendre ce concept, faisons une analogie :

[row_fluid][one_half]
La maison en bois :

  1. On veut fabriquer une maison.
  2. On prend des planches, des piliers, des baguettes.
  3. Chacun est essentiel pour fabriquer la maison, je ne peux construire convenablement si il m’en manque un.
  4. Pourtant, tous les bouts de bois être mis dans une cheminée pour chauffer ma maison.
  5. Je vais plutôt utiliser les baguettes pour faire du feu, puis si je n’en ai plus, les planches, et enfin les piliers.

[/one_half][one_half]
Le corps humain :

  1. On veut faire fonctionner notre corps.
  2. On mange des protéines, des lipides, des glucides.
  3. Chacun est essentiel au bon fonctionnement de mon corps, je ne peux fonctionner convenablement si il m’en manque un.
  4. Pourtant, tous les macronutriments représentent une certaine quantité d’énergie utilisable par le corps
  5. Je vais plutôt utiliser les glucides pour avoir de l’énergie, puis si je n’en ai plus, les lipides, et enfin les protéines.

[/one_half][/row_fluid]

Morale de l’histoire : on peut très bien avoir un apport calorique parfaitement adaptée, cela ne veut pas dire que mon corps aura ce dont il a besoin pour aller bien.

Conclusion

Je vous conseille donc de fuir tous les régimes pré-établis. Rien ne vaut une alimentation variée et adaptée à vos dépenses caloriques. La nutrition est strictement personnelle et un régime supposément miracle ne vous conviendra forcément pas puisqu’il n’aura pas été fait spécialement pour votre taille, votre poids, votre sexe, votre activité physique, vos gouts, votre temps à consacrer à la cuisine. La meilleure des solutions reste encore d’apprendre et de s’investir dans la nutrition si vous voulez maitriser votre poids. L’investissement en vaut la chandelle, et les résultats seront forcément au rendez-vous car basé sur une logique implacable. Je terminerai en disant que si j’ai pris l’exemple de la perte de poids, la logique est strictement identique pour les personnes ayant besoin d’en prendre.

J’espère que cette article vous a plu, il est un peu plus long que d’habitude, on est plutôt sur de la 10MinutesScience, mais cela me semblait intéressant. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager vos avis, vos expériences, vos questions, et de partager l’article sur vos réseaux sociaux grâce aux petits boutons juste en dessous.

A très bientôt !

Be the first to comment on "Les calories"

Laisser un commentaire