[Dossier] Pourquoi je m’équipe chez Apple ? Episode 2 : l’iPad

La dernière fois, nous avions parlé de l’iPhone SE, mon nouveau compagnon de route depuis quelques semaines maintenant. Aujourd’hui, voyons ensemble mon favori de chez favori : l’iPad Air 2 !

Oh, ma douce tablette …

Alors oui, mon iPad et moi, c’est une graaaaaaande histoire d’amour. Si je suis venu dans l’univers Apple avec des iPods (Shuffle puis Touch) acheté d’occasion à un ami, l’iPad est mon premier vrai achat. A cette époque, j’étais étudiant, et c’est avec un premier joli salaire d’un job d’été en restauration que je suis parti de mon village avec ma voiture et mon permis tout neuf affronter un grand centre ville pour me rendre.. à la Fnac. Pas d’Apple Store par chez moi à cette époque (mais ça s’est arrangé depuis). J’ai foncé à travers les rayons pour récupérer mon précieux (un iPad 2 à cette époque), et l’ai déballé directement de retour dans ma voiture.

L’utilité de la tablette n’est toujours pas acquise chez certains à l’heure actuelle, imaginez bien qu’il y a 6 ans, c’était carrément « jeter de l’argent par les fenêtres ». N’empeche que ma tablette et moi, on ne s’est jamais quitté depuis.

« Alors Jamy, une tablette, c’est quoi ? » Et bien une tablette, ce n’est pas un smartphone. Ce n’est pas un ordinateur portable non plus. Alors à l’oreille pour téléphoner, c’est pas top. Pour traiter de grands fichiers Excel ou des répertoires de fichiers, c’est pas la joie non plus. Mais pour tout le reste, c’est juste génial. Regarder des vidéos, lire la presse, « jouer » (même si j’ai pas la fibre du « gamer »), surfer sur le web, écouter la musique, consulter ses réseaux sociaux, apprendre, faire des visioconférences, tout ça est infiniment mieux sur un grand écran tactile, à la fois léger et increvable niveau batterie, transportable partout. Le confort ET la mobilité.

La vie privée et la vie professionnelle

Si mon iPad est au départ un achat pour ma vie personnelle, il se trouve que je travaille de plus en plus avec. Tous les logiciels de bureautique standards y sont présent, autant ceux d’Apple que ceux de Microsoft (je bénéficie par mon université d’un compte Office 365 qui me permet de bénéficier de toutes les fonctionnalisées d’Office). Il y a aussi de nombreuses applications très utiles dans mon travail : l’incontournable Things, Reeder pour les flux RSS, OneSafe pour les mots de passe, PDF Expert pour synchroniser, lire et annoter mes articles scientifiques, des gestionnaires de listes comme 2Do, Dropbox, Skype, mes mails pro, la liste pourrait continuer comme ça longtemps.

Pour ne rien vous cacher, rares sont les jours ou je vais travailler sans. Le tout tactile a cependant ses limites et c’est pour cela que j’ai choisi d’opter pour un clavier Bluetooth pour l’accompagner. Il s’agit du Logitech Keys-To-Go (en solde à 30€ au lieu de 70, une excellente affaire), qui ressemble beaucoup au clavier de l’iPad Pro, en moins cher, et compatible avec tout ce qui veut bien manger du Bluetooth. Une autonomie de plusieurs mois, résistant à l’eau et à la poussière, une petite perle. Je craignais beaucoup la texture de frappe du clavier, mais c’est finalement très agréable passé une petite période d’adaptation d’une dizaine de minutes. Je vous écris d’ailleurs cet article avec celui-ci ! Ce clavier booste encore plus la productivité de mon iPad.

L’environnement Apple

Sans tourner à l’hymne à l’amour pour la marque à la pomme, il faut dire qu’ils ont su créer un environnement logiciel qui fonctionne très bien. Chaque produit parle très bien, et sans aucune configuration complexe, avec les autres. Je peux lire et répondre à mes textos ou mes appels de l’iPhone sur mon iPad, de façon complètement transparente, ou encore programmer une tache sur l’iPad et recevoir l’alerte sur l’iPhone en rentrant chez moi.

De plus, l’AppStore est le magasin d’application le plus fourni et le plus sécurisé. Ce dernier critère est absolument essentiel dans un environnement professionnel, pas de virus, pas de logiciels espions (prenez tout de même garde aux autorisations que vous acceptez).

Conclusion

Vous l’aurez compris, l’iPad est pour moi un vrai coup de coeur. Si je devais ne choisir qu’un seul produit Apple,  ce serait celui-là. Et pourtant, il n’est pas sans défaut. L’iPad souffre d’une version d’iOS seulement agrandi par rapport à l’iPhone, et n’exploitent pas le potentiel du grand écran. Les maigres nouveautés vont dans le sens de l’amélioration, mais cela peine à venir. J’ai beaucoup d’attente vis à vis des prochaines nouveautés logicielles, qui je l’espère, sauront exploiter aux mieux les capacités de cette excellente machine.

J’espère que ce deuxième article vous a plu, je vous laisse, c’est vendredi soir, les pizzas sont arrivées haha ! Prenez soin de vous, partagez cet article si il vous a plu et n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

A très bientôt !

Be the first to comment on "[Dossier] Pourquoi je m’équipe chez Apple ? Episode 2 : l’iPad"

Laisser un commentaire