La vie : une question d’équilibre [2/2]

Si il a bien une caractéristique commune à tous les niveaux où s’expriment la vie, c’est bien la notion d’équilibre. Détaillons ensemble quelques exemples pour observer ce funanbulisme de haut vol.

Comme promis dans la première partie de cet article, voici 3 exemples d’équilibres que le corps gère au quotidien.

Les équilibres du quotidien

Le poids

Notre poids est une équilibre dynamique. Nous absorbons de l’énergie grâce à de la nourriture, et nous en dépensons pour nous déplacer, réfléchir ou faire battre notre cœur. Si notre poids ne bouge pas, c’est que la balance entre ce que nous absorbons et ce que nous dépensons est satisfaisante.

A partir de ce constat simple, on peut tirer la conclusion suivante : pour perdre du poids, il faut bousculer cet équilibre, soit manger moins, soit se dépenser plus, soit les deux. Mais attention ! Le corps fonctionne à l’équilibre et tout écart violent va être perçu comme problématique, et le faire lutter contre ce changement ! C’est ce que l’on appelle l’effet yoyo : une forte perte de poids dans un temps court engendre une forte reprise juste après, voire pire ! Pour perdre du poids efficacement, et surtout sur le long terme, le meilleur conseil est de perdre son temps. On s’active un peu plus, on mange plus sainement (et non pas moins), la balance suivra toute seule.

 

La marche

Contre toute attente, la marche est une longue suite de déséquilibres ! Essayez par exemple de vous immobiliser au cours d’un pas : c’est impossible. Et pourtant, même les plus maladroits d’entre nous arrivent tout de même à se déplacer au quotidien. Le corps a cette capacité de jouer avec les déséquilibres et de s’en accommoder pour créer des actions complexes, comme par exemple ici la marche ! Surprenant non ?

 

La glycémie

La glycémie est la quantité de sucre dans le sang. C’est une quantité fondamentale, qui est réglé très finement par notre organisme. En effet, nous sécrétons deux hormones, des sortes de molécules, que sont l’insuline et le glucagon, qui respectivement diminuent ou augmentent la quantité de sucre dans le sang.

Par exemple, si je mange un bonbon, ma bouche va détecter la présence de sucre dans le bonbon, qui va passer dans mon estomac pour être digéré puis passer dans le sang. Mon organisme commence déjà à sécréter de l’insuline pour se préparer à affronter la quantité de sucre en trop qui va arriver ! Tout ça pour rester à l’équilibre ! Vous connaissez sans doute le diabète : c’est une maladie qui est définie par l’incapacité du corps à garder une glycémie dans des valeurs normales (et qui peut causer un tas de symptômes, comme notamment des malaises).

 

Conclusion

J’espère que ces petits exemples un peu surprenant vous ont plu. La compréhension de ce concept permet de comprendre énormément de choses concernant notre organisme, et nous aurons l’occasion d’en reparler dans de futurs articles !

A très bientot !

Be the first to comment on "La vie : une question d’équilibre [2/2]"

Laisser un commentaire