OneSafe : mon coffre-fort numérique

“C’est quoi le code WiFi” ? “Votre numéro de sécurité sociale svp !”. “Chérie ! C’est quoi le code de ce cadenas déjà ?”, “M*rde, j’ai oublié le code d’entrée de l’immeuble…”. Si pour vous les codes secrets sont un enfer, l’application OneSafe est faite pour vous.

Pour la petite histoire

Les mots de passe/code/numéros/identifiants de notre vie numérique, et de notre vie tout court, sont une vraie corvée à gérer. Se souvenir de tous relève de l’impossible. Une (très mauvaise) solution utilisée par bien trop de gens consiste à fournir le même mot de passe pour tous ses comptes, et en général, ce n’est pas très recherché (ex : “PrénomDeMonChat/fils/frère + mon numéro de département”, même si c’est déjà beaucoup plus sûr que “azerty123”). Et ça, c’est encore si vous avez la possibilité de le définir vous même. Vos numéros d’identité ou le WiFi de votre tante, c’est à prendre ou à laisser.

L’application

OneSafe, qui n’est pas une application Windows malgré sa nomenclature similaire à leur service (oneDrive ou oneNote pour ne citer qu’eux), est une application iOS (iPhone, iPad) qui vous permet de stocker vos mots de passe en toute sécurité. En effet, il vous faut poser votre doigt sur le capteur d’empreinte digitale pour l’ouvrir (empreinte digitale disponible dès iPhone 5S et dès iPad Air 2. Un mot de passe est sinon possible mais cela perd de son intérêt et de sa sécurité). Ainsi, vous seul pourrez déverrouiller ce coffre fort virtuel ! Les données dans l’application sont cryptés avec un algorithme de chiffrement identique à celui utilisé par l’armée, donc pas de risque de voir toutes ces informations piratées.

L’application se présente sous forme de petites cartes dans laquelle vous pouvez rentrer vos identifiants. Des modèles de cartes sont disponibles, comme par exemple carte d’identité, passeport, carte vitale, carte bleue, code à chiffre, code WiFi, etc. Le tout est très visuel et très simple d’utilisation. Chaque carte donne la possibilité de consulter, copier d’un tap pour coller autre part ou même de partager le mot de passe. Un simple SMS suffira dorénavant pour donner votre code WiFi à vos amis ! Ces cartes peuvent être rangés dans différentes catégories (telles que “porte-feuille” par exemple). Très pratique !

Enfin, et vous verrez que c’est pour moi un critère important, l’application se synchronise avec iCloud. Rentrez vos mots de passe sur iPhone, retrouvez-les synchronisés sur votre iPad de façon complètement transparente. Gain de temps assuré !

NB : OneSafe diffère des services proposés par les navigateurs internets qui se propose d’enregistrer vos identifiants. Les utilisations se complètent : les navigateurs enregistrent vos identifiants en ligne (mails, réseaux sociaux, boutiques en ligne, etc), et OneSafe tout le reste.

En bref

OneSafe est une application pour produits Apple (iPhone, iPad, Mac). Je ne vous ai pas parlé de la version Mac car en l’absence de capteur d’empreinte digitale, je trouve la sécurité amoindrie et donc moins pertinent (NB : Les tout nouveaux MacBook Pro sortis il y a un mois se retrouvent dotés d’un capteur d’empreinte !). La version mobile à 5€ (App Store).

Note : 5/5. Très bonne application que j’utilise dès que j’ai besoin d’un mot de passe. Rien à se souvenir, tout est noté = cerveau disponible.

Dites moi dans les commentaires si vous souhaitez que je vous fasse à l’occasion un dossier sur la sécurité numérique, avec par exemple quelques conseils pour améliorer la confidentialité de votre vie privée en ligne (réseaux sociaux, génération et gestion de mots de passe, comportementale, etc). Si l’article vous a plu, cliquez sur le petit coeur pour le faire monter dans le top 3 des articles et à le partager sur vos réseaux sociaux en un clic grâce aux boutons ci-dessous.

A très bientôt !

4 Comments on "OneSafe : mon coffre-fort numérique"

  1. Gaetan, je n’arrive pas à cliquer sur le coeur qd je consulte à partir de mon mobile …
    Jo

  2. Moi je veux bien un cours particulier sur la sécurité numérique quand tu viendras nous voir en janvier. Je me suis complètement reconnue dans ta description du mot de passe. Lol !
    Bisous, bisous !

Laisser un commentaire