Les échelles de longueur [Partie 1/2]

Du picomètre à l’année-lumière, on ouvre cette rubrique Minute-Science avec une petite mise au point sur les échelles de longueur !

Avant de démarrer cette première Minute-Science avec vous, parlons un peu du concept. Il s’agit d’une rubrique pour les curieux de la vie et du monde, elle ne demande a priori aucune connaissance pour la comprendre. Bien sûr, comme chacun a des connaissances différentes, certains trouveront un sujet difficile alors que d’autres le trouveront futile de simplicité.  Dans tous les cas, prenez votre temps pour lire. N’hesitez pas à faire des pauses ou à le relire plusieurs fois, à la suite ou plus tard. Cette Minute-Science est chronologique, c’est-à-dire que je considérerai comme acquis les notions présentées dans les épisodes précédents. Vous pourrez évidemment y revenir à souhait et je vous mettrai de toute façon les liens pour ne pas vous perdre.

Écrire cette rubrique n’est pas simple car j’aimerai qu’elle soit accessible et plaisante à lire au plus grand monde.  C’est d’ailleurs ici que j’ai le plus besoin de vos retours, faites vous entendre, dites moi si c’est trop facile ou trop dur, trop court ou trop long, etc.

Après cette longue introduction, entrons de suite dans le vif du sujet !

Le monde qui nous entoure nous surprend chaque jour quand on s’attarde sur les différentes longueurs à laquelle il existe. De la cellule au système solaire, de l’atome à la galaxie, petit tour d’horizon du très petit au très grand avec quelques exemples pour se faire une idée, mais surtout essayer de l’imaginer !

De l’infiniment petit …

Je vous emmène en voyage vers un monde minuscule… Notre point de départ est le mètre, une notion familière pour tous. C’est cette unité qui nous permet de nous mesurer.

Si on décide de prendre 1000 fois plus petit, c’est le millimètre, donc 0,001m. C’est encore une grandeur dont on peut faire l’expérience au quotidien. C’est par exemple la taille d’une fourmi, ou bien l’épaisseur d’un trait au stylo.

Coupons un millimètre en 10 : bienvenue aux centaines de micromètre ! Vous voici de la taille de l’épaisseur d’une feuille de papier. Tout parait plus grand vu d’ici, et le vertige ne fait que commencer. Si l’on divise encore par 10, on se retrouve de l’épaisseur d’un cheveu, puis encore par 10 et vous voici arrivé au micromètre. 1 micromètre, c’est 0,000 001 mètre. C’est là que l’expérience du quotidien s’arrête et que démarre votre imagination. C’est aussi là que démarre les choses intéressantes.

1 micromètre, c’est la taille qu’on attribue généralement à une cellule, vous savez, ces petites choses qui constituent notre corps et tous les êtres vivants. Osez imaginer le nombre qu’il y en a uniquement en vous ! (Si la cellule vous intéresse, restez connecté, ce sera l’objet d’une prochaine Minute-Science !).

Cette cellule d’un tout petit micromètre, c’est en fait une gigantesque usine dans laquelle travaillent énormément de molécules. Peut-être avez-vous entendu parlé de l’hémoglobine ? C’est une molécule contenue dans nos familles de cellules du sang, les globules rouges. Et bien, ce sont ces molécules là qui donne cette couleur à notre sang ! Et devinez-quoi ! Il y en a plusieurs dans cette toute petite cellule d’un micromètre. Mais plusieurs comme beaucoup. 280 millions en moyenne par cellule. Et pour que tout rentre, elle doivent forcément être très très très très petite. De l’ordre du nanomètre, c’est-à-dire 0,000 000 001 mètre.

Si je ne vous ai pas encore perdu, j’ai encore plus petit pour vous. Et vous avez déjà forcément entendu parler de ces célébrités. Bienvenue dans l’immensément petit, où l’on côtoie des atomes, dont nous parlerons dans la prochaine Minute-Science ! Les atomes, ce sont des petites briques qui constituent les molécules. Un atome mesure 0, 000 000 000 1 mètre…

Pour notre part, on ne descendra pas plus bas encore, mais sachez que les atomes sont eux-mêmes constitués d’éléments encore plus petits !

Revenons chez nous

Après cette vertigineuse descente dans les échelles de grandeur, je vous laisse vous remettre de ce périple imaginaire, et je vous retrouve la semaine prochaine pour la seconde partie de cette Minute-Science !

N’oubliez pas de laisser un petit commentaire si vous avez apprécié cet article, me dire ce que vous en  avez pensé et de le liker avec le petit coeur en bas à gauche pour le faire grimper dans le top 3 !

A très bientôt 

10 Comments on "Les échelles de longueur [Partie 1/2]"

  1. ouf ça donne le vertige ! très intéressant tout ça et le côté humour est très appréciable, continue comme ça et bravo 🙂

  2. Un grand BRAVO mon fils, c’est intéressant et drôle !! Je te souhaite beaucoup d’abonnés et une très longue vie à ton blog ! Bisous !

  3. J’adore tout : ton style, ton humour, tes connaissances que tu fais partager en toute simplicité, ton intelligence, …. bref je t’adore TOI ! Continue à nous cultiver, je suis FAN ainsi que Michel. Bisoussss !

  4. Super ludique Gaetan, on se régale de te lire !!!
    A+
    Jo

  5. Très bon article. Tu as vraiment réussi à expliquer simplement cette notion pour que tout le monde la comprenne. BRAVO pour ça car ça ne devait pas être évident. En tout cas, très intéressant cet article.

    A très vite. Gros bisous !

    Manon

Laisser un commentaire