Les régimes alimentaires « à la mode »

Je mange donc je suis. Mais qui suis-je ? Quelques mots sur les régimes alimentaires dont on entend partout parler.

lc-dslryrpw-tamara-menzi

Qui mange quoi ?

Omnivore

Les omnivores mangent de tout. L’Homme est par nature omnivore, c’est-à-dire qu’il est à peu près capable de manger tout ce qui est vivant, organique (donc tout ce qui n’est pas minéral, vous ne vous nourrirez pas de cailloux).  Si l’on est fait comme ça, alors pourquoi certains décident-ils de manger autrement et de se limiter à une certaine catégorie d’aliments. Voyons la suite.

Végétarien

Le végétarisme est une alimentation assez connue, relativement répandue. Cela consiste à ne pas manger de chair d’animal (ni viande, ni poisson, ni crustacés). Un régime un peu plus permissif est le pesco-végétarisme, qui consiste uniquement à ne pas manger de viande.

Végétalien (ou vegan)

Le végétalisme est une version plus stricte que le végétarisme. En effet, c’est un mode d’alimentation dans lequel tous les produits d’origine animale sont proscrits. Cela comprend donc, en plus de la viande et du poisson, les oeufs et les laits animals et évidemment tous leur dérivés (oui, le fromage aussi).

Sans gluten

Le régime sans gluten est au départ un régime médical indiqué dans le cas de la maladie coeliaque (aussi appelée intolérance au gluten). C’est une maladie qui empeche la personne atteinte de digérer le fameux gluten et qui cause à cette personne de désagréables symptomes (diarrhées, mauvaise absorption des autres aliments ou autre inflammation du tube digestif pour n’en reprendre que quelques-uns). Le gluten est contenu dans certaines céréales telles que le blé, le seigle ou l’orge. Ces céréales ont donc acquis une mauvaise réputation auprès de certains, qui revendiquent alors ce régime alimentaire en dehors de toute indication médicale.

NB : Le gluten peut éventuellement entrainer quelques ballonements lorsqu’il est consommé à l’excès. Comme tout, la modération est de mise et ces ballonements ne constituent pas un début de pathologie d’intolérance. Si vous êtes intolérants, vous le savez, si vous n’en êtes pas sûr, c’est que vous ne l’êtes pas.

NB2 : Les produits sans gluten sont pris en charge en partie par la sécurité sociale en cas de prescription médicale.

Paléo

Le régime paléo tire son histoire d’une reflexion sur l’évolution de l’Homme et un constat sur notre société. Il y a quelques petites années (de la naissance de l’Humanité, soit il y a environ 2 800 000 ans, jusqu’à il y a 200 000 ans en arrière), l’Homme était chasseur-cueilleur, et si il a pu perduré à son époque, c’est que son organisme était adapté à son alimentation (parce qu’a priori, si on mange pas, on meurt). L’ère du Paléolithique a pris fin avec la naissance de l’agriculture, et avec elle, l’ère du Néolithique.

Pour revenir au régime paléo, les personnes qui revendiquent cette alimentation considèrent que l’Homme n’est adapté (ou pas encore) aux produits de l’agriculture, car cela ne fait que « 202 016 » ans d’agriculture contre 2 600 000 ans de cuillette-chasse (oui je vous ai fait le calcul).

Ainsi le régime paléo vise à manger comme notre ancêtre en excluant toute céréale (qui décidément n’a pas la côte), produit laitier, produit transformé, huile, légumineuse, etc.

C’est en tout cas un régime très controversé.

En conclusion, je dois manger quoi ?

Ce qu’il te plait. C’est sans doute la meilleure des réponses. Mais cela devrait peut-être prendre en compte des considérations biologiques, économiques, écologiques, sociales, idéologiques, médicales, … Nous aurons l’occasion d’en reparler dans un prochain article !

Cet article est le premier d’une série sur les régimes alimentaires, le sujet est vaste et les questions nombreuses. N’hésitez pas à me dire si l’article vous a intéréssé en commentaire et de cliquer sur le petit coeur en bas à gauche.

A très bientot !

2 Comments on "Les régimes alimentaires « à la mode »"

  1. Très intéressant premier article. C’est vrai qu’il y a pleins de régimes alimentaires aujourd’hui et on ne sait parfois plus où donner de la tête ! Merci pour ces explications ! J’ai hâte de voir la suite.

    Bon dimanche à toi petit chat.

    Bises –

Laisser un commentaire